Je présentais ce matin avec ma collègue Annie Vidal notre rapport sur l’impact du COVID-19 sur le financement de la sécurité sociale.
❌ Le déficit causé par la crise a mis en exergue les failles de notre système.
✅ Nous aurons besoin de renforcer la pluriannualité du budget de la sécurité sociale, afin de mieux piloter les dépenses de l’Assurance maladie, mieux distribuer les ressources de santé et donner plus de clarté et de visibilité aux acteurs de la santé et du médico-social.
⚠️ Les aides apportées aux entreprises ont été saluées mais il faudra poursuivre poursuivre cet effort, avec la mise en place d’échéanciers pour le report des cotisations, ainsi que l’annulation de celles-ci pour les secteurs les plus touchés.
✅ Unanimement, nous souhaitons récompenser l’investissement des soignants.
⚠️Le Gouvernement devra définir clairement les contours de cette prime promise, mais surtout assurer aux établissements de santé que cette prime ne pèsera pas sur leur budget.
❌ La caisse nationale de l’Assurance maladie a constaté une baisse très importante de l’activité en ville. Elle traduit un certain nombre de renonciations aux soins, mais aussi une fragilisation financière des professionnels libéraux, qui font pourtant la force de notre système de santé.
⚠️ Les aides annoncées pour ces derniers sont encore trop floues et nous espérons qu’elles répondront réellement et à long terme aux difficultés qu’ils rencontrent.