Le Centre Communal d’Action Sociale a testé courant avril un dispositif novateur de télémédecine. Dans les prochains jours, il sera généralisé dans les 4 EHPAD publics.
Créé et développé par l’entreprise niçoise Serviligne, ce dispositif est composé d’une tablette avec caméra intégrée, connectée en Bluetooth avec différents objets médicaux. Il permet au médecin traitant de garder le lien direct avec son patient et de suivre au plus près et en direct ses données de santé.
Le médecin traitant peut consulter les données et les courbes de température, de saturométrie, de tension artérielle depuis son propre ordinateur et assurer le suivi médical de son patient en EHPAD (télésurveillance).
Il peut aussi, si nécessaire, programmer une téléconsultation avec son patient depuis son cabinet en live.
Ce dispositif se montre actuellement particulièrement très utile dans le cadre de l’actuelle pandémie Covid-19, et a vocation à être généralisé une fois la crise passée.
Nous devrons repenser l’organisation des EHPAD. Cela passe par le développement de la télémédecine, afin d’assurer santé, sécurité et un meilleur accompagnement de nos aînés qui nous ont tant donné.