L’Organisation Mondiale de la Santé (World Health Organization (WHO)) estime aujourd’hui que la pneumonie cause 15% du nombre total de décès d’enfants de moins de 5 ans. 922.136 enfants de moins de 5 ans sont morts de pneumonie en 2015.

Ce fléau peut être provoqué par des virus, des bactéries ou des champignons. La prévention est possible grâce à la vaccination, un état nutritionnel satisfaisant et une amélioration des facteurs environnementaux.

On peut traiter les pneumonies causées par les bactéries avec des antibiotiques, mais seulement un tiers des enfants reçoivent les antibiotiques dont ils ont besoin.

L’accès à la santé doit être un droit pour tous. Mobilisons-nous.