À 2 mois de la disparition du RSI, plusieurs interrogations demeurent en suspens, notamment concernant le droit à l’erreur et les 19 milliards d’euros que les artisans, les commerçants, les chefs d’entreprise et les professions libérales ont cotisés ?

Je remercie les différents organismes qui dans notre région et plus particulièrement à Nice font preuve d’un grand professionnalisme enmettant en place des structures cohérentes avec tous les acteurs que sont pôle emploi, la CAF, la DGFIP.

Je me ferai l’interprète des indépendants qui comme de nombreux professionnels s’inquiètent de la réforme des retraites, véritable serpent de mer pour le Gouvernement