Cette semaine au sein de la commission des Affaires sociales, nous évaluons les politiques publiques et les actions du Gouvernement en matière de santé.

A cette occasion je suis intervenue sur :

💉 L’extension de la couverture vaccinale obligatoire. En effet, si les anti-vaccins continuent à se mobiliser, l’actualité nous donne encore l’occasion de réfléchir à l’impératif de vaccination, notamment avec cette vague de rougeoles qui touche notre pays.

🏔 Le développement de la télémédecine au sein des déserts médicaux paraît aujourd’hui fondamental pour pallier le manque de médecins dans certains territoires.

🔁la fusion de la CMU et de l’Aide au paiement d’une complémentaire santé dont toutes les conséquences n’ont pas encore été envisagées.

🥼 La mise en place du reste à charge 0 risque d’entraîner des conséquences en matière de qualité des soins, notamment concernant les audioprothèses, prothèses dentaires et lunettes.

La santé a un coût.

Elle est notre bien le plus précieux et ne peut souffrir de quelques arrangements. Nous le voyons aujourd’hui avec la crise des urgences, les suppressions de lits. Que ça soit en milieu hospitalier ou en ville, le Gouvernement doit revoir sa copie car notre système de santé est aujourd’hui dans une situation extrêmement préoccupante.