Marine BRENIER, Députée des Alpes-Maritimes, est désignée responsable régionale Provence-Alpes-Côte-d’Azur d’Ecologie réaliste, le mouvement écologiste porté par la droite et le centre.

C’est avec beaucoup de fierté que j’ai accepté la proposition de Pierre-Gilles Tronconi pour prendre la tête du Mouvement Ecologie réaliste sur la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur.

Au lendemain d’un score désastreux pour Les Républicains aux élections européennes, la droite doit tirer les leçons de cet échec pour repenser son offre politique. Cette restructuration passe plus que jamais par la question écologique, préoccupation majeure des Français.

Voir émerger au sein des Républicains un mouvement tel qu’Écologie réaliste se saisir des problématiques environnementales doit nous inspirer et nous obliger à élaborer des solutions concrètes pour nos entreprises, tout en étant respectueux de la planète.

Au sein d’Écologie réaliste, ma responsabilité est de mobiliser, sensibiliser et élaborer un projet ambitieux, économiquement réaliste et soutenable pour l’environnement.

À l’image de la politique municipale et métropolitaine mise en place par Christian Estrosi, Les Républicains doivent proposer un projet pour la France qui soit à la hauteur des enjeux environnementaux.

C’est donc au cœur de ma famille politique que je vais m’investir comme je l’ai fait pour ma ville de Nice, mon Département des Alpes-Maritimes et à l’Assemblée nationale, afin de proposer des politiques publiques en phase avec l’urgence écologique.