En cette période de forte chaleur, les services des urgences et la mobilisation des secours doivent faire face à une tension extrême. Je les remercie pour leur travail et pour leur implication au service de la population. Pour les aider, n’hésitez pas à penser à bien vous hydrater, éviter les déplacements, rester à l’ombre et au frais, et veiller sur vos proches.

Je demanderai dès la rentrée à la Ministère des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn un bilan de la gestion des flux aux urgences qui est une préoccupation majeure pour l’organisation des hôpitaux. En hiver, les urgences sont saturées par le froid, l’été par la chaleur. Elles sont une fois de plus saturées et le personnel soignant submergé, entraînant des problèmes de sécurité et de prise en charge des patients. Cette situation n’est plus viable pour le personnel médical qui s’inquiète de la surpopulation aux urgences. Il est temps de trouver une solution durable pour redonner aux services hospitaliers une marge de manoeuvre correcte.