Les échanges d’informations et les accès partagés aux fichiers sont les clés de la lutte contre les infractions du quotidien, mais aussi dans la lutte contre le terrorisme.

Hier, sur la question des échanges d’informations entre les Maires et l’Etat, Édouard Philippe a évoqué la collaboration entre les services de police et les municipalités dans la lutte contre le terrorisme. Il est heureux de voir que le Gouvernement souhaite suivre les recommandations du Procureur Molins et commence à réfléchir à ces échanges.

Aujourd’hui, un décret permettant un accès direct des policiers municipaux et des gardes champêtres aux fichiers SNPC (Système national des permis de conduire) et SIV (Système d’immatriculation des véhicules) est paru eu Journal officiel.
Cela faisait maintenant plus de 20 ans que la Police Municipale de la Ville de Nice, entre autres, demandait cet accès. Comme l’a souligné notre Maire, Christian Estrosi, désormais, les policiers municipaux n’auront plus l’obligation de contacter la Police Nationale pour vérifier les immatriculations.

Ce sont là des avancées qu’il convient de saluer, des évolutions attendues qui permettront de gagner en efficacité de manière considérable.